Mercredi mars 20th 2019

Catégories

Citations Léon Trotsky

« Lorsqu’un problème est clairement et judicieusement posé, on trouve toujours des hommes capables de le résoudre. »

Léon Trotsky, Les questions du mode de vie, II, 1923

« Il est fréquent que l’on confonde l’intérêt porté aux détails avec le bureaucratisme. C’est, là une grave erreur. Le bureaucratisme consiste à porter attention à une forme vide au détriment du contenu, au détriment de l’action. Le bureaucratisme s’enlise dans le formalisme, dans des peccadilles, sans régler aucun détail pratique. Au contraire, le bureaucratisme évite en général les détails pratiques qui constituent l’ensemble d’un problème, se contentant uniquement de joindre les deux bouts de sa paperasserie. »

Léon Trotsky, Les questions du mode de vie, III, 1923

« Demander que l’on ne crache pas ou que l’on ne jette pas de mégots dans les escaliers ni dans les couloirs, c’est un « petit rien », une exigence minime, et qui a cependant une signification éducative et économique énorme. Celui qui crache sans se gêner dans un escalier ou sur un parquet est un bon à rien et un irresponsable. Ce n’est pas lui qu’il faut attendre pour remettre l’économie sur pied. Il ne cirera pas ses bottes, cassera un carreau par inadvertance, il aura des poux… »

Léon Trotsky, Les questions du mode de vie, III, 1923

« Pour réaliser des projets grandioses, il faut porter une grande attention aux plus petits détails !  C’est ce mot d’ordre qui doit rassembler tous les citoyens conscients du pays et qui abordent une nouvelle période de construction et de développement culturel. »

Léon Trotsky, Les questions du mode de vie, III, 1923

« Par sa nature même, l’art est conservateur, il est en retard sur la vie, peu apte à saisir les phénomènes en train de se former. »

Léon Trotsky, Les questions du mode de vie, IV, 1923

« Plus le temps de travail sera utilisé à bon escient, plus la vie de l’ouvrier sera organisée de façon complète et intelligente. C’est bien en cela que consiste, comme on l’a déjà dit, le sens fondamental du bouleversement d’Octobre : les succès économiques de chaque ouvrier entraînent automatiquement une élévation matérielle et culturelle de la classe ouvrière dans son ensemble. « Huit heures de travail, huit heures de sommeil, huit heures de liberté » — proclame la vieille formule du mouvement ouvrier. Dans les conditions actuelles, elle reçoit un contenu tout à fait nouveau : plus les huit heures de travail seront productives, plus les huit heures de sommeil seront réparatrices et hygiéniques, plus les huit heures de liberté seront culturelles et enrichissantes. »

Léon Trotsky, Les questions du mode de vie, V, 1923

« Le cinématographe divertit, éduque, frappe l’imagination par l’image, et ôte l’envie d’entrer à l’église. Le cinématographe est un rival dangereux non seulement du bistrot, mais aussi de l’Église. Tel est l’instrument que nous devons maîtriser coûte que coûte ! »

Léon Trotsky, Les questions du mode de vie, V, 1923

« Il y a trois moments fondamentaux, rituels dans la vie de l’homme et de la famille, par lesquels l’Église enchaîne l’ouvrier, même incroyant ou peu croyant : la naissance, le mariage et la mort. Le gouvernement ouvrier s’est détourné du rituel de l’Église ; il a expliqué aux citoyens qu’ils avaient le droit de naître, de se marier et de mourir sans recourir aux gestes ni aux incantations magiques de ces gens habillés de soutanes ou d’autres vêtements sacerdotaux. Mais le mode de vie a beaucoup plus de difficulté à se défaire des rites que le gouvernement. »

Léon Trotsky, Les questions du mode de vie, VII, 1923

Pages : >Page 1 >Page 2 >Page 3 >Page 4 >Page 5 >Page 6 >Page 7 >Page 8

Réagir à cet article ?