Mardi juin 27th 2017

Catégories

‘Louise Labé’ Archives

Louise Labé: Sonnets XIV

Louise Labé, abandonnée par l’anonyme jeune homme qu’elle aimait, confie dans ce sonnet décasyllabique (vers de dix syllabes) l’amertume de sa défaite. Son écriture apparaît ici, comme une sorte de douloureux témoignage, au-devant de la vieillesse et de la mort.   « Tant que mes yeux… »   Louise Labé, Sonnets XIV, 1555   Tant que mes yeux [Lire la suite]

Louise Labé: Sonnets VIII

Les sonnets écrient par Louise Labé semblent doublement émancipés : à l’égard des modèles « pétrarquisants » de l’époque, comme à celui de l’inspiration classique d’un amour où la femme se figerait, offerte au désir masculin. Aimée autant qu’amante, « muse » autant que partenaire, dans une langue qui est à la fois gracieuse, pure et vibrante, [Lire la suite]