Jeudi juin 20th 2019

Catégories

Citations Alexis de Tocqueville

 

Alexis de Tocqueville

Florilèges citations Alexis de Tocqueville (1805-1859), avocat, magistrat et écrivain français. Il est issu de la vieille noblesse normande. Il fut député de la Manche de 1839 à 1851 et ministre des affaires étrangères en 1849. Il sera admis à l’Académie française en 1841. Il reste aujourd’hui célèbre au travers de deux œuvres majeures : « De la démocratie en Amérique » 1835-1840 qui étudie la démocratie américaine et « L’ancien régime et la révolution » 1856, qui fait l’analyse de la Révolution française.


« 38 Citations Alexis de Tocqueville »


« Les peuples se ressentent toujours de leur origine. Les circonstances qui ont accompagnée leur naissance et servi à leur développement influent sur tout le reste de leur carrière. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

« En forçant les hommes à s’occuper d’autre chose que de leurs propres affaires, il combat l’égoïsme individuel, qui est comme la rouille des sociétés. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

« Ce qui met en danger la société, ce n’est pas la grande corruption de quelques-uns, c’est le relâchement de tous. Au yeux du législateur, la prostitution est bien moins à redouter que la galanterie. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

« Il y a aujourd’hui sur la terre deux grands peuples qui, partis de points différents, semblent s’avancer vers le même but : ce sont les Russes et les Anglo-Américains. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

« La culture de la terre promet à ses efforts des résultats presque certains, mais lents. On ne s’y enrichit que peu à peu avec peine. L’agriculture ne convient qu’à des riches qui ont déjà un grand superflu, ou à des pauvres qui ne demandent qu’à vivre. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

« Quand l’inégalité est la loi commune d’une société, les plus fortes inégalités ne frappent point  l’œil ; quand tout est à peu prés de niveau, les moindres le blessent. C’est pour cela que le désir de l’égalité devient toujours plus insatiable a mesure que l’égalité est plus grande. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

« A mesure que le principe de la division du travail reçoit une application plus complète, l’art fait des progrès, l’artisan rétrograde. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

« La première et la plus vive des passions que l’égalité des conditions fait naître,…c’est l’amour de cette même égalité. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

« Les nations de nos jours ne sauraient faire que dans leur sein les conditions ne soient pas égales ; mais il dépend d’elles que l’égalité les conduise à la servitude ou la liberté, aux lumières ou à la barbarie, à la prospérité ou aux misères. »

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1835-1840

Pages : >Page 1 >Page 2 >Page 3 >Page 4

Reader Feedback

2 Responses to “Citations Alexis de Tocqueville”

  1. [...] comme inévitable semble insupportable dès qu’on conçoit l’idée de s’y soustraire. Alexis de Tocqueville (L’ancien régime et la révolution, [...]

  2. [...] comme inévitable semble insupportable dès qu’on conçoit l’idée de s’y soustraire. Alexis de Tocqueville (L’ancien régime et la révolution, [...]

Réagir à cet article ?