Mardi août 9th 2022

Catégories

Citations Jean Marie Guyau

« L’art est un ensemble méthodique de moyens pour produire cette stimulation générale et harmonieuse de la vie consciente qui constitue le sentiment du beau. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« Une œuvre d’art est toujours par quelque côté un portrait, et dans ce portrait, en y regardant bien, nous reconnaissons quelque chose de nous. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« L’art est une extension, par le sentiment, de la société à tous les êtres de la nature, et même aux êtres conçus comme dépassant la nature, ou enfin aux êtres fictifs créés par l’imagination humaine. L’émotion artistique est donc essentiellement sociale; elle a pour résultat d’agrandir la vie individuelle en la faisant se confondre avec une vie plus large et universelle. Le but le plus haut de l’art est de produire une émotion esthétique d’un caractère social. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« On reconnaît le vrai génie à ce qu’il est assez large pour vivre au delà du réel, et assez logique pour ne jamais errer à côté du possible. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« Dans la connaissance qu’on prend d’un beau livre, d’un beau morceau de musique, il y a trois périodes; la première, quand le livre est encore inconnu, qu’on le lit ou qu’on le déchiffre, qu’on le découvre en un mot: c’est la période d’enthousiasme; la seconde, lorsqu’on l’a relu, redit à satiété : c’est la fatigue; la troisième, quand on le connaît vraiment à fond et qu’il a résonné et vécu quelque temps en notre cœur : c’est l’amitié; alors seulement on peut le juger bien. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« A toute époque, la critique la plus probante du mauvais goût ou de l’impuissance a été le génie. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« L’art poursuit deux buts distincts : il cherche à produire, d’une part, des sensations agréables (sensations de couleur, de son, etc.), d’autre part, des phénomènes d’induction psychologique aboutissant à des idées et à des sentiments de nature plus complexe (sympathie pour les personnages représentés, intérêt, pitié, indignation, etc.), en un mot, tous les sentiments sociaux. Ces phénomènes d’induction sont ce qui rend l’art expressif de la vie. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« Le véritable objet de l’art c’est l’expression de la vie. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« Le véritable artiste ne doit pas voir et sentir les choses en artiste, mais en homme, en homme sociable et bienveillant, sans quoi le métier, tuant en lui le sentiment, finirait par ôter de ses œuvres la vie, qui est le fond solide de toute beauté. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

« Le grand art est celui qui traite la nature et la vie non en illusions, mais en réalités, et qui sent en elles le plus profondément non pas ce que l’art humain peut le mieux rendre, mais ce qu’il peut au contraire le plus difficilement traduire, ce qui est le moins transposable en son domaine. Il faut comprendre combien la vie déborde l’art pour mettre dans l’art le plus de vie. »

Jean-Marie Guyau, L’art au point de vue sociologique, Partie I , 1887

Pages : >Page 1 >Page 2 >Page 3 >Page 4 >Page 5 >Page 6

Réagir à cet article ?