Lundi juin 1st 2020

Catégories

Tous maudits jusqu’à la treizième génération de vos races

Bûcher de Jacques de Molay

Jacques de Molay : « Tous maudits jusqu’à la treizième génération de vos races. »

Le 18 mars 1314, après 7 ans de procès, et autant d’années passées en prison, Jacques de Molay, le Grand maître de l’Ordre des Templiers comparait devant ses juges sur le Parvis de Notre Dame, pour obtenir sa sentence. Les juges s’attendaient à ce que Jacques de Molay confirme publiquement ses aveux (extorqués sous la torture). Cependant, contre toute attente, au lieu de les confirmer, il revint dessus. De fait, considéré comme relaps pour être revenu sur ses confessions, il est condamné à être brûlé vif, le soir même sur l’île aux juifs à Paris.

La légende de Jacques de Molay se crée lors de cette terrible sentence. En effet, c’est sur le bûcher qu’il aurait lancé sa terrible malédiction (qui deviendra célèbre grâce au livre de Maurice Druon « Les Rois Maudits ») contre le Roi de France, Philippe IV le Bel, le Pape Clément V et le garde du Sceau, Guillaume de Nogaret : « Pape Clément, chevalier Guillaume de Nogaret, roi Philippe, avant un an, je vous cite à comparaître au tribunal de Dieu. Maudits, vous serez tous maudits, jusqu’à la treizième génération de vos races. ». Son imprécation va s’accomplir (en partie*) : Clément V meurt rongé par la maladie le 20 avril 1314 et Phillippe IV d’un mal mystérieux le 26 novembre de la même année. Ses trois fils, Louis X, Philippe V et Charles IV décéderont au cours des quatorze années suivantes. Ils s’éteindront sans descendance mâle, mettant fin en 1328 à la lignée directe des Capétiens et entrainant une importante crise successorale à l’origine de la Guerre de 100 ans. Celle-ci voit s’opposer dans un premier temps, Philippe de Valois (neveu de Philippe le Bel), Edouard III, roi d’Angleterre (petit-fils de Philippe IV le Bel) et Philippe d’Evreux (demi-frère de Philippe IV). Finalement, les Pairs du Royaume de France choisissent en août 1328, Philippe de Valois, qui deviendra Philippe V dit « le roi trouvé ».

*Selon les sources, les informations varient sur la date du décès de Guillaume de Nogaret le garde du Sceau de Philippe le Bel. Certaines donnent le 11 avril 1313, ce qui rend anachronique la malédiction de Jacques de Molay. D’autres donnent le 27 avril 1314…Cependant, son nom a peut-être été confondu avec Guillaume Humbert ou Guillaume de Paris, Grand Inquisiteur de France et confesseur du roi de France qui instruisit à partir de 1307 le procès des Templiers. Il mourut ou disparut étrangement en 1314.

Voir aussi:

Origine de l’expression « Ramener à bon porc »

Réagir à cet article ?