Mercredi mars 20th 2019

Catégories

L’Origine du Mot « Décimer »

Les légionnaires Romains pouvaient en cas de défaite être "Décimer"

L’origine historique du mot « décimer » 

On le sait tous, « décimer » signifie « faire périr en nombre important ». Ce qui est moins connu, est la signification d’origine et l’étymologie du mot « décimer ». D’où vient ce terme latin? Quelle était sa signification exacte dans l’Antiquité romaine ?

L’origine de « décimer »

L’étymologie du mot « décimer » est très intéressante du point de vue linguistique. Le terme de « décimer » est employé pour la première fois dans l’Antiquité romaine et provient du verbe « decimare ». Le verbe lui-même est issu de « decem », qui signifie « dix » en latin, puis de « decimus », « dixième ». « Decimare » signifiait « tuer un dixième ». On constate alors que contrairement au sens actuel du verbe, il ne s’agissait pas de tuer en grand nombre, mais « seulement » un dixième d’une population.

Dans quel sens le verbe était-il employé?

Dans l’Antiquité romaine, le verbe « decimare » n’était pas employé aussi souvent que dans notre vocabulaire actuel. Aujourd’hui, le mot est utilisé dans un sens général.

Mais en 471 av J.C. à l’époque du Consul, il n’avait qu’un seul usage et se définissait par l’expression: « exécuter un soldat sur dix ». Ainsi, l’armée romaine, en cas de défaite, tirait au sort un soldat sur dix pour le punir de mort, l’objectif étant de motiver les soldats romains par la terreur.

Cette terrible sanction fut donc appliquée (selon Tite-Live dans son « Histoire romaine », Livre II, 59) en 471 av J.C. aux légionnaires qui avaient refusé le combat face aux Volsques.

Elle tomba ensuite un peu en désuétude, mais fut réactiver par Crassus (Marcus Lucinius Crassus) en 71 av J.C. lors de la Troisième guerre servile pour vaincre l’esclave rebelle Spartacus.

Le sens actuel

Le mot « décimer » a aujourd’hui une signification qui n’a pas grand chose à voir avec son sens d’origine, bien qu’il y ait toujours l’idée de tuer. Lorsque l’on dit, actuellement, que des populations entières ont été décimées, par une épidémie par exemple, on sous-entend que la maladie en question a tué des dizaines, voire des centaines de milliers de personnes. La définition actuelle est donc en totale contradiction avec le sens d’origine du mot. Cette nouvelle signification est apparue dans le vocabulaire français au XIXe

SC pour SavoiretCulture.com ©

Réagir à cet article ?